L’artiste

Caroline Varlot est née en 1970. Attirée très tôt par le dessin et la peinture, elle rêve d’une vie d’artiste, mais jusqu’en 2014, elle s’engage pourtant successivement dans des voies professionnelles bien différentes : secrétaire, responsable qualité, professeur des écoles, restauratrice. Les années passant, le désir de peindre évoluera en besoin.

De 1995 à 1999, elle suit les cours de l’atelier d’arts plastiques mis en place par la Mairie d’Argenteuil (95). Dans ces cours, où la liberté d’expression est privilégiée pour laisser émerger les talents et se révéler l’identité de chacun, son rêve d’enfant se réactive. Elle réalise sa première exposition à Argenteuil (95) en 1999. D’autres expositions suivent, mais la peinture reste une activité de loisir.

De retour en Bourgogne, en 2008, elle ouvre avec son mari un restaurant dans lequel elle accroche ses peintures pour finaliser la décoration d’intérieur qu’elle a réalisée. Ses toiles figuratives séduisent. Puis en 2011, changement de style, changement d’ambiance dans le restaurant : elle « bascule » dans l’abstrait, et, contre toute attente, la magie opère : son travail rencontre ses amateurs. Ces derniers seront au rendez-vous de sa première exposition en Saône-et-Loire en 2013.

En 2014, forte du succès de sa dernière exposition, elle se décide à concrétiser son rêve d’enfant : faire de la peinture son métier.

RM0A1881

C’est probablement cette citation de Sénèque, entendue quand elle était étudiante, qui l’aidera à construire et concrétiser pas à pas son projet de vie : « Il n’y a pas de vent favorable pour qui ne connaît pas son port. »

 

1999-011999-022000-01VarlotVisuelMaiDesArtistesFleursCaliste-optCarreBleuCompresse